Non classifié(e): 6 mars 2023
Repousser les limites sur le terrain et en dehors : pourquoi Fuel Transport soutient les jeunes athlètes féminines d’aujourd’hui
Par : motto

En cette Journée internationale des femmes, il est important de reconnaître les progrès accomplis dans la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. Nous sommes fiers de souligner notre partenariat avec le Cégep André-Laurendeau, où nous nous sommes engagés à parrainer pendant deux ans toutes leurs équipes sportives féminines. Bien que nous soyons enthousiasmés par notre partenariat, nous reconnaissons le besoin d’en avoir d’autres comme celui-ci, maintenant plus que jamais, surtout compte tenu de l’état actuel du sport féminin. 

Notre partenariat avec le collège Montréalais est plus qu’un simple parrainage, c’est une reconnaissance du besoin d’un plus grand investissement dans le sport féminin. Comme l’ont montré des événements récents, les sports féminins luttent toujours pour leur visibilité et leur financement, comme en témoigne la récente décision de Canada Soccer de réduire considérablement le financement de l’équipe féminine canadienne juste avant la prochaine Coupe du monde de 2023, malgré sa médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, il y a un peu plus d’un an. Il est également important de mentionner que les sports féminins reçoivent moins de 1 % de l’ensemble des dollars de sponsoring sportif au Canada et aux États-Unis, malgré une croissance significative de la participation et du nombre de téléspectateurs ces dernières années. 

Ces questions et ces écarts sont symptomatiques d’un problème plus vaste. L’étude Girls in Sport de Gatorade a révélé que les filles âgées de 14 ans abandonnent le sport à un taux 1,5 fois supérieur à celui des garçons, et qu’à l’âge de 17 ans, un peu plus de la moitié des jeunes femmes du secondaire cessent de pratiquer un sport. L’une des principales raisons invoquées pour justifier cet abandon est le sentiment de ne pas avoir d’avenir dans le sport. Ce manque de visibilité et d’exposition pour les athlètes féminines se reflète également dans les médias, avec seulement 5% de la couverture médiatique sportive consacrée aux sports féminins, malgré le fait que 46% de la population canadienne en général a déclaré qu’elle regarderait plus de sports féminins s’ils étaient plus librement disponibles à la télévision. 

Chez Fuel, nous voyons les parallèles entre la logistique et les sports féminins : nous voulons repousser les limites et être en tête de la courbe, et nous reconnaissons ce besoin dans les sports féminins. Nous voulons appliquer notre approche et notre philosophie à la façon dont nous fonctionnons et existons en tant qu’entreprise, et l’apporter à un espace où le fait de repousser les limites et d’être implacable dans la recherche d’une meilleure façon de faire est nécessaire et sous-représenté. 

“J’aimerais voir plus d’égalité, plus de reconnaissance, […] plus de soutien “, partage Zoya Lavarenna, une joueuse de rugby du Boomerang du Cégep André-Laurendeau. En tant qu’entreprise qui s’est taillée une place dans l’industrie de la logistique depuis près de 20 ans, notre objectif est de contribuer à créer de nouvelles voies pour les jeunes femmes.  

En soutenant le sport féminin, nous soutenons les femmes dans la société. Nous leur donnons une place égale dans des espaces où elles n’en ont que peu ou pas du tout, et nous montrons aux jeunes femmes qu’il existe des endroits où elles peuvent s’épanouir, relever des défis et participer à des compétitions, repousser leurs limites avec succès et devenir des leaders. Comme l’a déclaré Nadia Damiani, notre vice-présidente principale, “le sport parle au monde ; il transcende toutes les sphères de la vie. Vous voulez que les femmes qui le regardent et y participent activement se sentent habilitées, mais il faut d’abord leur en donner l’occasion. C’est là que notre partenariat entre en jeu : nous voulons aider à créer ces opportunités.”

Nous croyons que notre partenariat avec le Cégep André-Laurendeau n’est qu’un début. Nous espérons que d’autres changeurs de jeu se joindront à nous pour investir dans le sport féminin et aider à créer un monde où les athlètes féminines ont le soutien dont elles ont besoin pour réussir sur le terrain et en dehors. 

Sources : 

https://www.ctvnews.ca/sports/women-s-national-soccer-team-outraged-by-canada-soccer-funding-cuts-1.6269271

elevent.co/gender-equity-in-sports-and-how-sponsorship-can-help

www.uplifterinc.com/gender-inequality-in-sports-how-to-grow-female-sports-audiences